Stéphane Anquetil – Auteur
Blog:

FAQ et errata Crime books 404 éditions

Crime Book Week-end fatal

404 éditions, première édition le 25 août 2022

9 indices dans la pochette:

1 : lettre anonyme sur le bureau d'Amélie (impression couleur type .doc)
2 : lettre d'Aya à Sophie Lemotte et email imprimé au verso.
3 : Menace anonyme en lettres découpées
4 : Photo des vandalisations chez Biodiag¹
5 : Photo de classe
6 : Organigramme de la société Biodiag
7 (sans numéro) : Carte de visite de Pierre Rivet (on la pointe dans le livre sous le nom "Ma carte" p.52 )
8: Scellé 8 (arme)
9 (sans numéro) : Prospectus couleur du Manoir de Flomanville²

Errata:
Indice 4: ¹le logo devrait être le même que sur l'organigramme et surtout être écrit Biodiag avec un i.

Prospectus : ²sur le plan de situation, on lit Flottemanville / Flomanville, ça vous donne le vrai nom du manoir/ gîte qui a servi d'inspiration. :)
Manoir ayant inspiré le lieu du crime
Pour des raisons évidentes, on a changé le nom dans le livre.

p.117 et page 165 ces Rapports de police ne peuvent dater du 3 mai 2022, l'enquête commençant le 8 au soir.
Pour la disparition d'Aya, c'est le lundi 9 mai.
Pour l'arme, le 13 mai serait plus cohérent.

Pour rappel, c'est un crime et une œuvre de fiction, mais bcp de détails sont vraisemblables. J'ai interrogé pas mal de personnes dont c'est le métier.

Crime Book Meurtre à Hollywood

404 éditions, première édition le 25 août 2022

9 indices non-numérotés dans la pochette:

Lettre codée
Télégramme Western Union
Reçu payé 16 10 1937
Pendentif dédicacé
Photo dédicacée
Lettre et coupon Stockton Pawn Shop
Los Angeles Times et nécrographie au dos
Plan du quartier
Tract sur la censure annoté par Jill

Pour rappel, c'est bien un cold-case réel, très très peu d'éléments ont été inventés pour le livre-jeu. En général, j'ai plutôt simplifié les faits et ignoré d'autres pour rester compréhensible. Vous trouverez des livres américains (jamais traduits) sur cette affaire, et aussi un groupe Facebook dédié. Les débats pour savoir qui a bien pu tuer W.D. Taylor font toujours rage. Attention, bcp de soi-disant faits rapportés par les journaux à sensation ou même les acteurs / policiers de l'époque ne tiennent pas l'épreuve des vérifications. De même, les thèses des livres avec souvent un coupable, sont débattues et n'apportent que peu de preuves recevables... le mystère reste entier !